Rechercher :

Projection thermique

La technologie de projection thermique (thermal spray) consiste à projeter sur la surface à revêtir une poudre, avec une vitesse importante et une température élevée. Parmi les différentes variantes de projection thermique, on considère en général que seule la technologie HVOF (pour High Velocity Oxygen-Fuel) permet d’obtenir des revêtements présentant une adhérence et une densité suffisantes pour remplacer de manière satisfaisante les couches de chrome dur. Cette technologie est caractérisée par une température du gaz porteur ‘moyenne’ (tout de même de l’ordre de 3000°C !) et une vitesse très élevée (800m/s). On peut déposer une très large gamme de revêtements par ce procédé. Dans le cadre de la substitution du chrome dur, les plus répandus sont des revêtements de carbure de tungstène, déposés avec une petite fraction de liant métallique, le plus souvent à base de cobalt. Ce type de revêtement a déjà remplacé presque totalement le chrome dur dans certaines applications, par exemple les axes de trains d’atterrissage. Cette solution a été validée également pour une utilisation comme revêtement protecteur pour des tiges de vérins ou des cylindres industriel, notamment dans l’imprimerie. Les revêtements de carbures déposés par HVOF présentent une excellente résistance à l’usure, généralement supérieure à celle des couches de chrome. Comme dans le cas du chrome, la résistance à l’usure est limitée par les défauts d’étanchéité de la couche. De par le caractère fortement directionnel de la projection, cette technique se prête particulièrement bien pour traiter des pièces de géométrie assez simple. La technologie est assez sensible à la qualité de la préparation de surface, une mauvaise préparation pouvant conduire à une perte d’adhérence. Il faut noter que la projection thermique ne génère aucun effluent.

 

 









dfb1c45e-b44d-4272-a7be-b030dc20a73f 4189cc19-ec65-4b64-92cb-f262e1c8e9f2 00000000-0000-0000-0000-000000000000